FANDOM


Le NankoModifier

Une journée plus tôt. Tatsu venait de se faire transpercer par Afuro, son corps se trouvait sur le sol de l'arène, mais son esprit se trouvait ailleurs. Dans une espèce de sanctuaire étrange, ou de la fumée s'en échapper.


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

Ou est ce que je suis encore tombé ?


Puis la fumée qui se trouvait face a Tatsu, commençait a se dissipé. Et une ombre gigantesque apparu, alors que Tatsu s'apprêtait a voir surgir un géant, au final, l'ombre se rappetissais.

Ombre de Okoro

Un vielle homme apparu, il avait une longue barbe et deux cornes sur la tête. Il semblait très âgé.


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

Tatsu. Te voilà.


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

T'est qui toi ? Et puis je suis où là ? Je suis mort ?


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

Une seule question a la fois ! Je m'appelle Okoro Kashikoi, je suis le prince de ce sanctuaire.


Tatsu regardé de fond en comble le bâtiment qu'il trouvait étrange. Derrière le vieil homme, se trouvait un long couloir. Tous cela était intriguant.


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

C'est un sanctuaire ou les personnes mortes se retrouve. Tu est ici a ton tour. Viens marchons un peu.


Okoro se retourna, il fut rejoint par Tatsu puis tous deux marchèrent le long du couloir.


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

Alors comme ça il y'a une vie après la mort. Mais je ne peux pas resté la toute ma vie. J'ai des amis, il faut que je les retrouve.


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

Bien évidement. Je ne comptait pas te retenir ici éternellement.


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

Alors tu peux me renvoyer chez moi ?


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

Je comptait le faire. Mais tu est mort une fois, si je te laisse y retourné comme ça, tu mourra probablement une deuxième fois.


Tatsu ne répondit rien. Il écoutait sagement Okoro.


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

Avant de te ressusciter, je compte t'apprendre quelques bases de combats.


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

Attend. Quelques bases ? Qu'est ce qui me dit que tu n'est rien d'autre qu'un vieux croutons inoffensif ? Tu pense que je n'est pas les bases du combats, alors battont nous, ici et maintenant.


Okoro Kashikoi regarda Tatsu dans les yeux avec une airs sérieux. Le fait de le regardé droit dans les yeux comme cela, donna des frissons a Tatsu.


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

Écoute petit. Si je libère 1/4 de ma puissance, ton enveloppe corporelle sera réduite à néant et toi comme moi, on ne vrux pas que ça arrive.


Ces quelques mots refroidirent Tatsu. Ce dernier se calma directement. Les deux hommes arrivèrent au bout du couloir, Tatsu et Okoro arrivèrent dans un salon gigantesque et luxueux, dans ce salon, se trouvait plusieurs personnes sur les canapés ou autres. Okoro et Tatsu traversèrent le salon, pour arrivé face a une porte en bois. Il l'ouvrit puis rentra dans la salle. C'était une salle gigantesque, elle s'étendait a des kilomètres, le paysage était grisâtre. Tout était gris. Il y'avait du vide. Quelques abres et beaucoup de sable. Tatsu rentra a son tour.


Tatsu surpris

Tatsu Kurasu

C'est une simple salle ça ?!


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

C'est une salle d'entraînement parfaite, tu peux casser, découper, détruire; tous ce que tu veux, personne ne t'en empêchera.


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

Attend, tu veux que je m'entraîne tous de suite ? Mais je viens d'arrivé et...


Okoro coupa Tatsu.


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

Ici, on ne souffre pas de la faim ni de la fatigue, tu pourra t'entrainait sans t'arrêter.


Des heures et des heures plus tard. Tatsu s'entrainait sans relâche, Okoro était assis sur un gigantesque caillou et l'observait. Puis Tatsu s'arrêta, il marcha vers Okoro.


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

Je pense que sa suffit. Tu est un prince du sanctuaire de la mort, tu doit forcément avoir des techniques secrètes.


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

Effectivement. Il y'en a une en particulier qui t'irait très bien... Le Nanko.


Okoro donnait de longues explications a Tatsu. Très très longue car la technique était très compliquait.


Okoro Kashikoi

Okoro Kashikoi

Tout repose sur les épaules de Zangetsu. Il doit encaissait le coup, le ressentir, l'encaissé. Mais il doit aussi pouvoir le reproduire; volé l'attaque d'un adversaire pour la lui remettre dessus. Mais pour qu'il y arrive, tu doit le tenir fermement, il doit te sentir au plus profond de lui même. Zangetsu n'ai pas une simple arme, c'est ton ami, ton ami le plus précieux celui qui te protège, te défend ! Il doit te sentir a ces cotés. Tu comprend ?


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

Ouais. J'ai comprit.


De retour au présent, Tatsu était face a Pusshi, toujours d'une grande confiance en elle. Puis cette dernière fonça tête baissé sur Tatsu qui était très concentré. Il ne lâchait pas Pusshi du regard.


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

(Je doit lire ces mouvements, c'est Zangetsu qui doit encaissé l'attaque pas moi. Je ne doit pas me laissé surprendre.)


Puis lors de sa course Pusshi contracta les muscles de ses jambes. Tatsu remarqua cela.


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

(Elle va bondir...)


En effet, la n°2 fit un bond dans les airs et retomba directement vers Tatsu, encore une fois, les griffes en avant. Mais elle ne s'en doutait pas que l'effet de surprise était raté. Tatsu se défendit avec son sabre, les griffes de la femme-félin percutèrent Zangestu, mais ne rentrèrent pas dedans, rapidement, elle sauta au sol, et ne comprenait pas. Elle regardait ses griffes, qui avaient étaient endommagés. Puis tous d'un coup, elle rensentit quelques choses, elle eux des vertiges. Alors qu'elle se tenait son ventre, elle remarqua que ses mains se couvrirent de sang. Lorsqu'elle tourna la tête, elle remarqua que Tatsu était derrière elle. Ses blessures était étrange, elle avait dix troues dans l'estomac.


Tatsu pas souriant

Tatsu Kurasu

Tu est vaincu. Cette chose est a présent a ma disposition.


Les mots de Tatsu mit Pusshi hors d'elle.

Pusshi en Colère


Pusshi2

Pusshi

La sereinité du grand maître des marionnettes !!


Tatsu ne s'y attendait pas. Une grande marionnette apparu, des fils s'accrochèrent aux bras et aux jambes de Pusshi, elle pouvait bougait tel une marionnette.

Maitre Marionnette


Pusshi2

Pusshi

Tu aura beau tué mon esprit, mon corps ne cessera de te combattre.


A SuivreModifier